Stratégie de communication

Carol Hopkins, coprésidente du Comité consultatif de lutte contre les toxicomanies chez les Premières nations (CCLTPN), a élaboré une stratégie de communication afin que le comité oriente l’élaboration du cadre de programme renouvelé pour le PNLAADA. Cette stratégie présente les personnes et organismes clés qui participeront sur une base continue au dialogue par l’entremise de divers moyens, notamment :

  • les évaluations des besoins régionaux
  • des documents imprimés
  • la diffusion dans Internet
  • des discussions sur le blogue
  • des questionnaires électroniques
  • un dialogue personnel (par ex., entrevues avec des témoins privilégiés ou groupes de discussion)

Objectifs de la stratégie de communication du CCLTPN Participation et collaboration :par l’entremise de processus officiels et officieux comme : des groupes de discussion, des entrevues avec des témoins privilégiés, des blogues, des enquêtes qui peuvent être planifiées ou cibler un besoin particulier; Transparence et responsabilité : au moyen de la diffusion dans Internet de l’information, des documents de base, des présentations et d’autre information du comité et en veillant à ce qu’il y ait des liens avec d’autres sites Internet clés (APN, groupes de travail régionaux, CCLAT). Participation assurée : du milieu du PNLAADA et du PNLASJ et de leurs réseaux qui formuleront des recommandations fondées sur des données probantes pour le renouvellement du PNLAADA. Exprimer les attentes avec clarté : concernant les changements à apporter au PNLAADA et au PNLASJ et en gérant les défis éventuels dans le processus de recherche d’un consensus.

This post is also available in: Anglais