Réunions

Le Comité consultatif de lutte contre les toxicomanies chez les Premières nations était un organe dont le mandat, qui s’inscrivait dans le cadre du Programme national de lutte contre l’abus de l’alcool et des drogues chez les Autochtones (PNLAADA), était limité dans le temps. Voici une liste des réunions qui ont eu durant la période d’activité du Comité.

Edmonton – Mai 2008 La première réunion du Comité consultatif de lutte contre les toxicomanies chez les Premières nations (CCLTPN) a eu lieu à Edmonton, Alberta, en mai 2008. La rencontre visait à définir l’envergure du travail qui attendait le comité. Pour ce faire, on a présenté un aperçu des services de lutte contre les toxicomanies dans les réserves, y compris des présentations sur l’histoire du PNLAADA; l’examen du PNLAADA de 1998; ainsi que des exemples des meilleures pratiques actuelles et les plus prometteuses en cours dans le programme. En outre, il y a eu des exposés sur d’autres stratégies clés sur la santé mentale et les toxicomanies, comme la Stratégie nationale de traitement et le plan en santé mentale de dix ans de la C.-B., afin d’orienter le travail du comité dans l’élaboration d’un cadre de programme renouvelé pour le PNLAADA.

Ottawa – Novembre 2008 La deuxième réunion du Comité consultatif de lutte contre les toxicomanies chez les Premières nations (CCLTPN) a eu lieu à Ottawa, Ontario, en novembre 2008. La rencontre portait sur une variété d’enjeux clés au cœur du PNLAADA, notamment en ce qui concerne la mesure à laquelle les services peuvent mieux répondre aux besoins des femmes autochtones et de leur famille. Il était aussi question des résultats préliminaires du rapport de recherche sur le PNLAADA qui se penchera sur les stratégies pour améliorer le volet prévention du programme. Il y a eu aussi les présentations de deux des régions de Santé des Premières nations et des Inuits portant sur leurs méthodes d’évaluation des besoins; une présentation de la Stratégie nationale de traitement sur quelques-unes de leurs prochaines démarches; et une discussion préliminaire sur la façon dont sera élaboré le cadre de programme renouvelé pour le PNLAADA. Vancouver – Juin 2009 La troisième réunion du Comité consultatif de lutte contre les toxicomanies chez les Premières nations (CCLTPN) a eu lieu à

Vancouver, C.-B., en juin 2009. La rencontre comprenait les présentations sur deux des évaluations des besoins régionaux et trois rapports de recherche sur le PNLAADA. En outre, il y a aussi eu une présentation sur le Programme pour délinquants autochtones toxicomanes, lequel constitue un exemple de programme national solidement ancré dans la culture qui intègre en même temps les meilleures pratiques reconnues dans le traitement des toxicomanies. Finalement, une discussion importante a porté sur la façon dont le processus évoluera au cours des prochains mois, incluant le travail de rédaction nécessaire pour élaborer le cadre de programme renouvelé ainsi que les exercices régionaux et de validation visant à mobiliser les communautés et les organismes de représentation des Premières nations d’un bout à l’autre du Canada.

Halifax – Mars 2010 La quatrième réunion du Comité consultatif de lutte contre les toxicomanies chez les Premières Nations s’est déroulée à Halifax (Nouvelle-Écosse), en mars 2010. L’objectif était de discuter des conclusions et des thèmes principaux des évaluations des besoins régionaux et du Forum national sur le renouvellement du PNLAADA. Les modèles communautaires de prévention, ainsi que le modèle systémique proposé pour le renouvellement du cadre de programme ont également été abordés. Enfin, le groupe a défini des stratégies clés pour la confirmation et la validation du cadre, une fois que l’ébauche prête.

Ottawa – Septembre 2010 La cinquième et dernière réunion du Comité consultatif de lutte contre les toxicomanies chez les Premières nations a eu lieu à Ottawa (Ontario), en septembre 2010, avec le Comité directeur du renouvellement du PNLAADA. Au cours de cette réunion, la direction du processus est passée des mains du premier Comité (chargé de superviser l’élaboration du cadre) à celles du second (chargé d’en superviser la mise en œuvre). Cette réunion avait pour objectif d’examiner une version provisoire du cadre de programme renouvelé, et de discuter des activités de confirmation avec les communautés et les partenaires.

This post is also available in: Anglais