Rapport no 3 : Santé mentale

Dans le cadre du PNLAADA, l’accès à des services en santé mentale demeure une préoccupation principale pour les communautés des Premières nations au Canada. En règle générale, environ la moitié de toutes les personnes présentant un problème d’abus de substance ont déjà été aux prises avec un problème de santé mentale – et on croit que ces taux pourraient être plus élevés chez les populations des Premières nations et des Inuits en raison de facteurs historiques et sociétaux. Toutefois, de nombreux services du PNLAADA, particulièrement ceux offerts dans les régions esbignées, semi-esbignées et près des villes, n’ont pas accès aux ressources en santé mentale nécessaires pour soutenir les clients aux prises avec des problèmes concomitants de consommation de drogues et de santé mentale. Ce rapport portera sur les stratégies et les meilleures pratiques pour améliorer les services et le soutien en santé mentale dans le cadre du PNLAADA. Au moyen d’une analyse documentaire et d’entrevues avec des témoins privilégiés, le rapport de recherche sur la santé mentale examinera les stratégies actuelles, les services de la culture dominante et ceux conçus précisément pour les Autochtones, pour faire en sorte que le PNLAADA offre des services et un soutien appropriés, fondés sur des données probantes et adaptés à la culture. Le rapport déterminera les lacunes dans le service; il mettra en lumière des modèles de pratiques, de partenariats et d’accords exemplaires et prometteurs; il déterminera des partenariats et accords potentiels pour améliorer la prestation des services en santé mentale; et il fournira des recommandations pour l’intégration des volets prévention et traitement en santé mentale et toxicomanie. Auteur : Rod McCormick, Ph.D. et Darryl Quantz Rapport no 3 : Santé mentale Résumé – Rapport no 3 : Santé mentale (PDF)

This post is also available in: Anglais